Types de ruches

Lorsqu’on souhaite offrir aux abeilles un abri confortable, la première question à se poser est : « Quelle est la forme la plus adaptée à une colonie d’abeilles? »

Dans de rares cas, certaines colonies d’abeilles s’installent en plein air. Cela nous permet d’observer la forme naturelle ovoïde du nid d’abeilles, comme le montre la photo ci-contre (Bulgarie, photo d’Antony Croft). En Alentejo, au Portugal, l’habitat naturel privilégié des abeilles est l’arbre creux.

Pourquoi les abeilles préfèrent-elles vivre dans des espaces ronds? Tout simplement parce que les coins sont très difficiles à chauffer. L’air ne circule pas aussi bien dans un espace cubique que dans un espace sphérique. L’humidité s’accumule dans les coins, encourageant la moisissure et les occupants indésirables.

Top Bar

La ruche Top Bar est l’une de nos ruches préférées, car elle offre de nombreux avantages à la fois pour les abeilles et pour les humains. Elle est facile à construire, et son design permet à la ruche de se développer horizontalement. Il est possible d’ajouter et de retirer des cadres par les côtés ce qui réduit fortement les perturbations lors de l’ouverture.

Les Top Bar que nous utilisons sont dotées d’une fenêtre d’observation et d’orifices permettant d’écouter le coeur de la colonie.

Ruche tronc

Pour que l’abeille retrouve sa vitalité et son immunité, nous pensons qu’il est important de laisser certaines colonies tranquilles, sans intervention humaines.

Les ruches tronc offrent une bien meilleure isolation que les ruches à parois fines, ce qui réduit grandement leur consommation d’énergie pour maintenir la température du nid en hiver et prévenir la surchauffe en été.

Sun Hive

La Sun Hive (« Ruche Soleil » en anglais) est un hôtel 5 étoiles pour les abeilles. Faite de paille et de bois, c’est l’une des ruches les plus api-centrée, c’est à dire répondant aux besoins des abeilles avant ceux de l’apiculteur.

La fabrication d’une Sun Hive est relativement complexe. Elle nécessite plusieurs jours de travail et des matériaux spécifiques, mais l’expérience en vaut la peine, c’est une véritable aventure en soi.

L’association L’abeille qui relie offre régulièrement des ateliers de fabrication de fabrication de SunHive. Recommandé!

CobCavité

En Alentejo, de nombreux arbres (chênes lièges et oliviers notamment) présentent des cavités à l’ouverture trop grande pour qu’une colonie puisse s’y installer confortablement. Nous avons développé une technique qui consiste à utiliser un mortier de bauge (mélange de paille et d’argile) pour réduire l’entrée de la cavité à une taille adaptée.

Pour imperméabiliser le mélange, la bauge est agrémentée de jus de cactus, puis recouverte par une couche finale à base de farine de seigle et d’huile de lin. Nous y ajoutons de la poudre de shungite, une pierre exceptionnelle qui protège des radiations électromagnétiques.

Cette vidéo montre la réalisation d’une CobCavité par notre équipe, et comment nous y avons installé un essaim.

Cortiço

Les ruches traditionnelles de l’Alentejo sont appelées cortiços. Fabriquées à partir d’écorce de chêne-liège, elles imitent l’habitat naturel de l’arbre creux.

Malheureusement elles sont souvent peu stables et pleines de courants d’air.

CobCortiço

Pour offrir le confort d’une cavité naturelle à nos abeilles, cette ruche est notre dernière invention. Plusieurs couches de bauge sont appliquées par dessus la structure en liège de la ruche traditionnelle (cortiço), ce qui augmente fortement leur taux d’isolation. Ainsi, elles restent plus fraîches en été, et plus chaudes en hiver.

Cette vidéo décrit la procédure de fabrication d’une telle ruche, ainsi que notre aventure pour loger un essaim d’abeilles dans notre premier prototype.

Ruche Warré

Cette ruche est une TopBar verticale inventée dans les années cinquante par l’abbé Warré. Les éléments carrés sont de plus petite taille que ceux des ruches conventionnelles, et la récolte de miel se fait par en dessous, ce qui réduit son impact sur la colonie.

Ruches conventionnelles

Les ruches principalement utilisées de nos jours en apiculture conventionnelle sont carrées et conçues pour la récolte de miel.

Au Portugal, nous avons deux types de ruches carrées de profondeur différente: la Reversivel et la Lusitana.

Nous utilisons de moins en moins ce type de ruches. Cependant elles sont bon marché, facile à obtenir et pratiques pour la période de transition.

Il est possible de les rendre plus agréables aux abeilles: en réduisant l’utilisation du métal sur les cadres, en utilisant justes des ébauches de cire au lieu de feuilles entières de cire pré-moulée, en utilisant des réducteurs d’entrée en bois plutôt que métalliques…