La médecine de la Propolis

Vertus et usages de la propolis

Le mot « propolis » vient du latin pro – devant ou pour – et polis – cité.

La propolis est composée d’environ 50 % de résines collectées sur les plantes alentour, 30 % de cire, 10 % de pollens et 10 % d’huiles essentielles. Elle est fondamentale au maintien de l’immunité de la colonie.

Butineuse aux pattes chargées de propolis

Toutes les surfaces intérieures de la ruche – surfaces de bois et de cire – sont recouvertes d’une couche de propolis plus ou moins épaisse. Elle sert à colmater les fissures, à prévenir des courants d’air et du développement de pathogènes.

Physiquement et symboliquement, la propolis représente les frontières du temple-ruche. Cette frontière n’est pas un bouclier hermétique, mais une pellicule à la fois hautement protectrice et respirante.

Récolte de propolis sur des cadres de ruche

La propolis est utilisée par les humains depuis des milliers d’années:

  • au niveau physique, elle peut être utilisée pure, ou en teintures, extraits salés, macérats d’huile et en baumes.
  • au niveau émotionnel, et psychologique, elle peut être utilisée intégrée dans de l’encens, en essences et en préparations dynamisées (que nous appelons les « révélateurs de sagesse »).

Interface entre les mondes

La Déva de la Propolis est la gardienne du seuil entre le monde du dedans et celui du dehors, le point de contact entre l’obscurité et la lumière, la nuit et le jour. Si la propolis était un moment de la journée, elle serait l’aube ou le crépuscule.

La propolis sublime les pouvoirs de guérison du végétal. Il faut aux abeilles d’innombrables vols pour rassembler tous les ingrédients nécessaires à sa fabrication. Nous l’utilisons donc à doses médicinales, pour le nettoyage énergétique, la guérison et la protection.

bruleur d'encens à propolis
Encens à la propolis